atelier moins mais mieux atelier moins mais mieux

Bar éphémère #16

Un mobilier de bar zéro chute pour de multiples usages.

Pour le centre culturel numérique Saint-Ex, nous avons voulu un espace vraiment convivial où le numérique s’efface pour laisser place aux buveurs et mangeurs. Notre travail a porté sur les possibilités de l’usinage numériquement assisté.
Les composants du mobilier ont été dessinés et chaque pièce a été disposée pour optimiser la surface d’une plaque de contreplaqué standard, sans perte de matière. Elles sont usinées avec une fraiseuse numérique et l’assemblage est réalisé à la main en atelier.
Utilisant neuf panneaux de contreplaqué standards, ce bar est composé de 7 tables, 14 bancs, 1 bar et une étagère. La géométrie des tables permet différentes configurations. On passe d’une longue table d’hôte à des îlots dissociés pour s’adapter aux usages du lieu : repas, atelier, réunion, vernissage …

Le centre culturel Numérique Saint-ex «lieu atypique de la vie culturelle rémoise, est un espace d’accueil et d’échanges autour des pratiques numériques et des cultures digitales». Trois fois par an l’équipe de Saint-ex renouvelle son appel à projet pour la création d’un nouveau Bar Éphémère. «Un artiste (ou collectif) invité donne vie à cet espace en imaginant, en créant un espace architectural et expérimental dans le hall d’accueil (environ 90m2)». Nous y avons répondu en proposant Le Numér’hic, seizième bar éphémère.

/ Conçu et fabriqué avec Théophile Blandet et Jaïna Ennequin.
/ Janvier 2016
/ Travail réalisé avant la création de l’Atelier moins mais mieux.

Share Post :

More Posts